Sélectionner une page

FA 27 – L’agrément unique, la prochaine révolution de l’Assurance

4.00 

Ports d’Afrique
Emergence ou naufrage

  • L’augmentation des volumes import-export provoque une forte pression sur les infrastructures portuaires africaines
  • La réduction du transit-time reste le défi numéro 1
  • La logique commerciale du concessionnaire échappe au contrôle de l’autorité portuaire.
  • L’absence de concurrence et les positions dominantes ne favorisent pas la compétitivité portuaire.
UGS : FA27 Catégorie : Étiquette :

Description

Spécial: 40ème assemblée de la FANAF à Abidjan
L’agrément unique, la prochaine révolution de l’Assurance

L’agrément unique était l’un des thème les plus débattus durant les AG de la FANAF tenues du 15 au 18 fèvrier à Abidjan. Jean Kacou Diagou, PDG de NSIA et Pathé Dione, PDG de Sunu Assurance, ont pré- senté tour à tour les avantages d’une telle formule qui se heurte encore aux partisans de la procédure unifiée.

Le débat n’est pas nouveau. Déjà en 1990, lors de la conférence sur l’épargne à Dakar, les petits pays (Tchad, Bénin et Togo notamment) ont fait front commun contre l’agrément unique et réclamé la filialisa- tion. L’agrément unique est remplacé par la procédure unifiée (article 326 et suivants du Code CIMA) afin de ne pas fragiliser les petits marchés….